Seagate NAS Pro 6 bay panne 2 voyants disques rouges, power rouge

eduboisgeoffroy

Nouveau membre
Bonjour à tous et à toutes,

j'ai un NAS SEAGATE https://www.seagate.com/fr/fr/manuals/network-storage/nas-pro/ acheté en 2016. Les 12 To sont utilisés à 90 %. 850 Go disponibles.

J'y enregistre toutes ma production pro et client de photographies, avec reprise historique, soit 30 ans de travail en tant qu'artiste et professionnel. La catastrophe.

Ce lundi 18 janvier, le NAS était inaccessible. voyant rouge power allumé en continue, ainsi que les voyants des disques 5 et 6. Voyant du disque 4 éteint. Voyant des disques 1, 2 et 3 à peine visible en blanc.

Au démarrage et malgré les essais de réinitialisation (touche power et bouton réinitialisation), nettoyage ventilo et intérieur, test power avec et sans les disques, pas de redémarrage et inaccessible sur le réseau.

On entends l'un des disques démarrer mais au bout de 4 à 8 secondes, rien. Au bout de quelques secondes ou minutes, le NAS s'éteint tout seul.

Après avoir consulté plusieurs sites de vente ou de dépannage, constat négatif et peu encourageant : Seagate ne suit plus ce matériel depuis 4 ans environ. Pas de vente de baie d'occasion avec 6 compartiments de même marque et même firmware et programme. Boncoin, eBay, etc, rien !

Questions :
1- Quelqu'un a-t'il rencontré ce problème ?
2- Si oui, quelles solutions ont été appliquées si solution il y a ?
3- dans le cas contraire, quelles solutions ou pistes pour tester les 6 disques durs, en sachant que je n'ai pas de PC fixe, seulement 2 portables et pas de boitier pour lire les disques SATA en externe.
4- D'après ce que j'ai lu, les données en RAID 5 ne sont pas accessible sans avoir un NAS identique, firmware et hardware identique.
5- Sinon, il parait qu'une solution serait de monter un serveur Linux avec un soft particulier, de brancher les 6 disques durs en USB et de lancer un programme de recomposition du RAID ... Outre que tout ceci dépasse mes compétences même si j'ai fait de la maintenance PC et serveur il y a quelques années, est-ce une solution envisageable ?

Désolé pour toutes ces questions ... j'espère avoir de la chance sur ce forum spécialisé.

Bien cordialement

Eric
 

FX Cachem

Administreur
Membre du personnel
Bonjour Eric,

C'est effectivement une catastrophe. J'espère qu'il y a quelques sauvegardes ailleurs (autres disques ou Cloud).
Ce lundi 18 janvier, le NAS était inaccessible.
Depuis cette période, le NAS et les disques durs sont éteints ?

La première solution, c'est de passer par un professionnel. C'est coûteux (très coûteux), mais c'est simple. On dépose les disques et on patiente entre 2 à 4 semaines... et on récupère les données sur un disque dur neuf.

Sinon, il y a la solution de faire soi-même.
Si le NAS (et les disques) étaient en RAID 5, oui il existe plusieurs solutions. j'imagine que le formatage doit être simple (ext3 ou ext4) comme sur beaucoup de NAS Linux. Cependant, il faudra trouver un ordinateur au format tour par exemple avec des emplacements de libres (ça peut être compliqué) ou acheter effectivement des boîtiers (dock) USB. Ces derniers supportent généralement 2 disques simultanés (celui que je possède depuis plusieurs années). Il en faudra donc 3, voire 4 pour la sauvegarde des données sur un ou plusieurs disques externes... et à minima 3 prises USB sur l'ordinateur. Sur un portable, c'est plus compliqué, donc il faudra peut-être acheter également un hub USB. L'avantage de passer par Amazon, c'est qu'on a un délai de 30 jours pour renvoyer le matériel ;)
Il existe de nombreux logiciels (Windows / macOS) comme chez EaseUS, DiskInternal ou encore WonderShare. Il s'agit de logiciels payants, mais ils peuvent être utilisés en version d'essai gratuitement pour dans un premier temps, afin de savoir s'il est possible de récupérer quelque chose. Si un disque est HS, il sera possible de récupérer l'ensemble des données. Si deux disques sont HS, cela dépend de plusieurs facteurs et il faut peut-être déjà se résigner à ne pas tout pouvoir récupérer.
La dernière solution, pour ne pas payer, c'est effectivement de passer par Linux. C'est plus contraignant, car il faut un ordinateur disponible (en virtualisation, c'est aléatoire) et ne pas avoir peur de taper quelques lignes de commande.

Bon courage.
 
Haut Bas