Asustor Rclone sur Nas Asustor

chryslertvert

Chevalier Jedi
Bonjour,

Je ne crois pas avoir vu RClone dans les app disponibles sur asustor.

Est-ce que certains d'entre vous l'auraient installé.
De quelle manière (entware, docker, script, etc. Pour avoir une idée de la maintenabilité, je n'ai pas fouillé plus que cela)?
Avez-vous rencontré des limitations (Mount par exemple)?
Par avance merci pour le retour d'expérience.

Bonne journée
 
Dernière édition:

jeu2

Padawan
Rclone est un unique fichier binaire. Il s'installe sur tout systeme linux. Pour mon cas sur un synology, mais peu importe.
Tout est indiqué ici: https://rclone.org/downloads/
il y a également un wiki
Avec l'habitude, il suffit de définir les remotes dans le fichier rclone.conf, de copier le fichier binaire dans un dossier et de lancer une seule fois une commande de ce type:
rclone/rclone mount remote_name: /dest_folder \
--config="/rclone/rclone.conf" \
--allow-other \
--dir-cache-time 192h \
--vfs-cache-max-age 195h \
--vfs-cache-mode writes \
--dir-cache-time 1m \
--no-modtime \
--vfs-read-chunk-size 128M \
--vfs-read-chunk-size-limit 2G &
Et pour maintenir rclone à jour, il suffit de remplacer le fichier binaire rclone par la dernière version. hyper simple.
 
Dernière édition:

MilesTEG1

Modérateur
Membre du personnel
Pour installer, rclone, il est aussi possible de passer par la ligne de commande via opkg (il faut avoir installé entware) :
1674242559412.png
 

jeu2

Padawan
C'est un fichier binaire unique, donc besoin de rien pour l'installer. Copier coller et ça fonctionne parfaitement. Rclone, c'est le fichier rclone et le fichier config rclone conf, rien de plus. Le fichier rclone.conf est un fichier texte éditable simplement qui contient au moins une remote Je précise que j'utilise rclone sur mon nas depuis plusieurs années.
La seule difficulté minime est d'assimiler la remote crypt: utile pour certains clouds. Ça reste simple, pas de souci. Énormément d'options rendent l'outil puissant. Le wiki de l'auteur est très complet. Il y a beaucoup d'exemples disponibles sur le net. Un must have pour Plex et applications similaires ou pour gérer son stockage cloud comme un dossier d'un HD ou d'un SSD.
 

chryslertvert

Chevalier Jedi
Hello à tous,

@Dami1 @MilesTEG1 @jeu2 , merci pour votre aide et les options.

Je vais tenté en direct l'instalation avec le montage proposé.
Effectivement, j'espère que ce sera fonctionnel avec Plex sur le long terme.
Il y a le redémarrage pour lequel je m’interroge... Notamment sur Plex est lancé avant Rclone, la bibliothèque risque d'être vidée...

Je vais faire des tests.

Merci.
 

jeu2

Padawan
Si rclone n'est pas lancé, le dossier pointé ne contient aucun dossier de la bibliotheque et rien ne se passe. La database n'est pas touchée.
C'est valable pour Plex ou Emby.
au redémarrage il faut lancer une tache avec rclone mount
Dans mon utilisation personnelle, je passe par une étape supplémentaire avec la commande mount -o bind pour préserver la database tout en pouvant modifier l'emplacement des fichiers médias.
- Monter les bibliotheques du cloud avec rclone dans dossier1
- Faire un mount -o bind de dossier1 sur dossier2
- Indiquer à Plex que les bibliotheques sont dans le dossier2
Plex ne connaissant que le dossier2, il est possible de changer le stockage physique des fichiers du cloud ou sur un HD, la commande mount - o bind fera le lien ( similaire à la commande symlink). Ainsi Plex n'aura jamais à reconstruire la Dbase si on change le dossier réel contenant les fichiers.
La commande mount est préférable à la commande symlink car symlink ne fonctionne pas en docker, en tout cas pas dans la version docker que j'avais testé.

Sans utiliser rclone, l'intérêt est le même:
- Les sous dossiers et fichiers sont dans dossier1:
- mount -o bind /volume1/video/dossier1 /volume1/video/dossier2
- Définir les bibliotheques de Plex dans dossier2
Demain si on prefere mettre les vidéos dans /toto, on démonte les liens avec fusermount -uz /volume1/video/dossier2, on déplace les fichiers dans toto et on lance la commande mount -o bind /toto /volume1/video/dossier2
Plex fonctionnera, sa database trouvera toujours les fichiers dans le dossier monté volume1/video/dossier2 comme définis auparavant. Alors que les dossiers et fichiers sont passés de volume1/video/dossier1 à toto, physiquement sur le HD ou montés eux-mêmes avec rclone depuis un cloud.
 
Dernière édition:

chryslertvert

Chevalier Jedi
Si rclone n'est pas lancé, le dossier pointé ne contient aucun dossier de la bibliotheque et rien ne se passe. La database n'est pas touchée.
C'est valable pour Plex ou Emby.
au redémarrage il faut lancer une tache avec rclone mount
Dans mon utilisation personnelle, je passe par une étape supplémentaire avec la commande mount -o bind pour préserver la database tout en pouvant modifier l'emplacement des fichiers médias.
- Monter les bibliotheques du cloud avec rclone dans dossier1
- Faire un mount -o bind de dossier1 sur dossier2
- Indiquer à Plex que les bibliotheques sont dans le dossier2
Plex ne connaissant que le dossier2, il est possible de changer le stockage physique des fichiers du cloud ou sur un HD, la commande mount - o bind fera le lien ( similaire à la commande symlink). Ainsi Plex n'aura jamais à reconstruire la Dbase si on change le dossier réel contenant les fichiers.
La commande mount est préférable à la commande symlink car symlink ne fonctionne pas en docker, en tout cas pas dans la version docker que j'avais testé.

Sans utiliser rclone, l'intérêt est le même:
- Les sous dossiers et fichiers sont dans dossier1:
- mount -o bind /volume1/video/dossier1 /volume1/video/dossier2
- Définir les bibliotheques de Plex dans dossier2
Demain si on prefere mettre les vidéos dans /toto, on démonte les liens avec fusermount -uz /volume1/video/dossier2, on déplace les fichiers dans toto et on lance la commande mount -o bind /toto /volume1/video/dossier2
Plex fonctionnera, sa database trouvera toujours les fichiers dans le dossier monté volume1/video/dossier2 comme définis auparavant. Alors que les dossiers et fichiers sont passés de volume1/video/dossier1 à toto, physiquement sur le HD ou montés eux-mêmes avec rclone depuis un cloud.
Merci @jeu2 pour la suggestion. C'est effectivement très malin.
J'ai tenté en ajoutant directement le fichier rclone, je me retrouve avec une erreur
Code:
admin@nas:/volume1/Rclone $ ls -la
total 48200
drwxrwxrwx    5 admin    administ      4096 Jan 22 17:56 ./
drwxr-xr-x   29 root     root          4096 Jan 22 17:25 ../
drwxr-xr-x    2 admin    administ      4096 Jan 22 17:36 Config/
drwxr-xr-x    2 admin    administ      4096 Jan 22 17:34 Mount/
-rwxr-xr-x    1 root     root      49336320 Jan 22 17:32 rclone*
drwxr-xr-x    2 admin    administ      4096 Jan 22 17:32 rclone-v1.61.1-linux-amd64/
admin@nas:/volume1/Rclone $ rclone version
-sh: rclone: not found

Je me dis que le fichier n'est pas executable... Mais je tourne un peu en rond.

Pour la commande du mount, il y a effectivement pas mal d'option. Est-ce que vous aviez fait plusieurs tentative avant de choisir vos options?

Par ailleurs, pour plex, j'ai noté sur le forum qu'il utilisait des remote de cache 🤔
 

MilesTEG1

Modérateur
Membre du personnel
Lance avec ./ devant, sinon bash va essayer de chercher l’exécutable dsns les chemins du PATH et donc renvoie une erreur .

Bash:
./rclone --version
 

jeu2

Padawan
Qu'appeles-tu remote de cache ?
Il n'y a que deux types de remote, la classique et la crypt. Le cache c'est une option dans la ligne de commande Rclone, Rclone mount...les options à utiliser sont globalement les mêmes pour tous les drives classiques sauf Uptobox qui est un peu différent.
 

chryslertvert

Chevalier Jedi
Lance avec ./ devant, sinon bash va essayer de chercher l’exécutable dsns les chemins du PATH et donc renvoie une erreur .

Bash:
./rclone --version
Nickel merci.
J'avais bien essayer de chnager les droit mais j'ai pas mal de lacunes sur des concepts d fond.
Message automatiquement fusionné :

Qu'appeles-tu remote de cache ?
Il n'y a que deux types de remote, la classique et la crypt. Le cache c'est une option dans la ligne de commande Rclone, Rclone mount...les options à utiliser sont globalement les mêmes pour tous les drives classiques sauf Uptobox qui est un peu différent.
Hello @jeu2,
Je me réfère aux config de ce type:
C'est pour l'utilisation de G Drive mais j'imagine que cela peu être utile pour plex avec un autre cloud.
 
Dernière édition:

chryslertvert

Chevalier Jedi
D'acc. @jeu2 .
Le wiki me semblait incomplet de ce point de vue. :sneaky:

Sur nas asustor, je rencontre l'erreur suivante :
Code:
admin@nas:/volume1/Rclone $ ./rclone mount mega: ./Mount --vfs-cache-mode full
2023/01/28 13:47:52 Fatal error: failed to mount FUSE fs: fusermount: exec: "fusermount": executable file not found in $PATH
Je vais essayer de régler cela sinon j’essaierai avec entware...
 

jeu2

Padawan
Le wiki est très complet. J'ai utilisé les remote crypt et tout est indiqué. Je ne les utilise plus, pas nécessaire et pénalisant avec Uptobox. Par contre avec Gdrive par exemple, c'est préférable
Ton erreur Indique que tu n'as pas fuse. Il faut installer fuse. Fuse n'était pas inclus dans DSM 6.x sur les Synology. Donc il fallait installer le paquet de synocommunity.
Depuis DSM 7.x, fuse est inclus.
Visiblement fuse n'est pas installé sur ton Asustor.
 
Haut Bas