Onduleurs pour NAS - MAJ 07/2021

FTP

Chevalier Jedi
Après différentes discussions sur le sujet et avoir passé pas mal de temps à chercher l'onduleur parfais pour remplacer le mien, j'ai finalement décidé de publier ici le fruit de mes recherches. Ca pourra toujours servir à d'autres :p

Car les NAS sont des outils critiques du simple fait qu'ils centralisent toutes nos données. Dans un système informatique, le plus important, le plus critique, n'est jamais ni le matériel, ni les logiciels. Ils sont facilement et rapidement remplaçables. Ce sont les données ! Car si elles venaient à être perdues, certaines d'entre elles le seraient pour toujours et seraient absolument impossible à retrouver, racheter ou reconstituer.

Donc acheter un NAS ne suffit pas. Tout mettre en oeuvre ensuite pour s'assurer de ne pas perdre les données qu'il contient est très important. Dans ce cadre, le plus critique est probablement de mettre en place des sauvegardes régulières sur un site distant car seule cette redondance permettra en cas d'incendie, d’inondation, de vol, d'explosion ou d'effondrement de récupérer la quasi intégralité de ses données rapidement.

Mais immédiatement derrière vient la protection du fonctionnement du NAS au quotidien. En effet, le plus gros danger en fonctionnement normal, sans catastrophe, est l'arrêt brutal pour cause de coupure de courant, surtension (y compris due à la foudre car un NAS fonctionne 24h/24h, quel que soit le temps à l'extérieur) ou creux de tension. Dans ce cas, si ça se produit au mauvais moment comme quand une table d'allocation est en cours de mise à jour, des données sont en mémoire mais pas encore écrites, les plateaux et têtes des disques sont en mouvement, tout est possible : de la perte de quelques données (sans qu'on sache vraiment lesquelles), à la perte quasi totale de l'ensemble des données, voir à la destruction des disques, les rendant irréparables !

Il est donc très important pour la sécurité des données au quotidien de brancher son NAS sur un onduleur pour sécuriser son alimentation électrique.

Les technologies
3 technologies + 1 variante s'offrent à vous :
  • Les Off-line
  • Les Line-interactive (aussi appelés In-line) à signal pseudo sinusoïdal ou carré
  • Les Line-interactive (aussi appelés In-line) à signal sinusoïdal pur
  • Les On-line
Pour faire simple :
  • Les Off-line sont les moins chers. En temps normal ils laissent passer le courant sans le corriger, même en cas de petite anomalie. Ca n'est que si l'anomalie est trop grosse qu'ils basculent l'alimentation des appareils du courant perturbé (ou coupé) vers celui délivré par leur batterie, un signal pseudo sinusoïdal (ou signal carré).
  • Les Line-interactive ont eux un bon rapport qualité prix. Sur le principe ils fonctionnent un peu comme un Off-line mais ils intègrent en plus un régulateur de tension qui surveille en permanence la qualité du réseau électrique et réagit aux variations en palliant les baisses ou les hausses de tension prolongées sans sollicitation des batteries. Autre spécificité, les modèles bas de gamme délivrent un signal pseudo sinusoïdal comme les Off-line, mais les hauts de gamme délivrent un signal sinusoïdal pur, ce qui a son importance.
  • Enfin les On-line sont les plus chers. Ces onduleurs font travailler leur batterie en permanence car ils ne délivrent jamais le courant du secteur brut. Le courant sert en fait à recharger la batterie et c'est l'onduleur qui se charge de recréer à partir de cette batterie un courant alternatif de qualité parfaite, en sinusoïdale pure, sans la moindre distorsion ou parasite, quelles que soient les perturbations sur le réseau électrique.
    Inconvénient (au-delà du prix), comme ils font travailler leur batterie en permanence, ils chauffent beaucoup et sont donc ventilés en permanence, ce qui fait du bruit.
Maintenant si on regarde de plus près les références/gammes données pour compatibles par les constructeurs de NAS, ce sont majoritairement (mais pas exclusivement) des onduleurs Line-interactive ou On-line, surtout quand c'est Synology ou asustor qui certifie et pas juste les fabricants d'onduleurs ou les utilisateurs.
Du coup, est-ce que ça veut dire qu'il faut absolument s'orienter vers des Line-interactive plutôt que des Off-line ? La réponse n'est pas aussi tranchée.

D'un côté, certaines données objectives militent en faveur des Line-interactive qui sont des onduleurs plus performant :
Line-interactive
  • Technologie bien plus présente sur les listes d'onduleurs donnés pour compatibles par Synology ou asustor, ce qui peut laisser entendre qu'elle est globalement plus adaptée
  • Temps de commutation plus court que ceux des Off-line (5-10ms), ce qui satisfera un panel d'alimentations plus large
  • Régulation automatique de la tension qui corrige instantanément les fluctuations de tension (hausse ou baisse) sans sollicitation des batteries
  • Et les versions "Sinus" délivrent un signal sinusoïdal pur, ce qui là aussi satisfera un panel plus large d'appareils.
Off-line
  • Technologie bien moins présente sur les listes d'onduleurs donnés pour compatibles par Synology ou asustor et pas juste par les fabricants d'onduleurs ou les utilisateurs
  • Temps de commutation plus long que ceux des Line-interactive (10-20ms) ce qui peut poser problème pour les appareils dont l'alim tiendrait difficilement 20ms.
  • Pas de régulation de la tension. Si l'écart est trop important (surtension/creux de tension), ils commutent sur les batteries, ce qui en fait des onduleurs inadaptés si l'environnement est trop perturbé (commutations trop fréquentes)
  • Enfin délivre un signal pseudo sinusoïdal (aussi appelé sinusoïdal carré) qui peut poser problème avec certains appareils (TV, ampoule de vidéo projecteurs, etc.).

Mais de l'autre...
  • force est de constater que les Off-line semblent fonctionner dans la plupart des cas pour les NAS,
  • quelques références sont même officiellement données pour compatibles par les fabricants de NAS
  • et ils sont jusqu'à deux fois moins chers que les Line-interactive (70-200€ pour les Off-line, contre 100-400€ pour les Line-interactive).

Du coup, c'est à chacun de voir en fonction de ses équipements, de ses exigences et de son budget, mais pour vous y aider, voici une petite comparaison des gammes d'onduleurs grand public des deux leaders du secteurs, APC et Eaton :)

Les critères de sélection
L'offre d'onduleurs sur le marché est très vaste, mais tous ne sont pas adaptés à une utilisation personnelle, pour des équipements informatiques comme des NAS ou autre desktop, box/routeur/switch, TV connectée, etc.
J'ai donc restreint ma sélection selon ces critères objectifs :
  • Port de communication USB, indispensable pour la liaison avec le NAS
  • Puissance inférieur ou égale à 1500VA. Au-delà, c'est plus vraiment pour un NAS ou de petits équipements personnels
  • Pas de technologie On-line (trop bruyant, chauffe trop, trop chère pour du grand public)
  • Pas de format rack (ne concerne que très rarement les particuliers)
  • Premier prix de la gamme à moins de 500€ (au-delà, c'est plus très grand public non plus)
Au passage, une attention toute particulière a été portée sur les nuisances sonore (cf. surlignages en vert) : présence d'un ventilateur, niveau de bruit et bips d'alerte non désactivables.

Les onduleurs
comparaison_onduleurs_APC.png

** Source : https://www.apc.com/us/en/faqs/FA158892/


Gammes off-line ou line-interactive écartées du comparatif :
  • Back-UPS BE 400 (ex. ES) : pas de port de communication
  • Back-UPS BX CI 500 : pas de port de communication
  • Easy UPS BV/BVS : pas de port de communication
  • Easy UPS BVX : pas de port de communication
  • Smart-UPS SC : gamme ancienne, port de communication seulement en RS232
  • Smart-UPS SMX : trop cher

Gammes récemment retirées du marché :

Documentation additionnelle APC :


comparaison_onduleurs_Eaton.png



Gammes off-line ou line-interactive écartées du comparatif :
  • Ellipse ECO non USB : pas de port de communication
  • 5PX : trop cher

Gammes récemment retirées du marché :

Documentation additionnelle Eaton :
  • Page web des onduleurs Eaton
  • Catalogue Eaton 2021


Les autres points d'attention
Le niveau de bruit
Pour moi, c'est l'un des critères de choix les plus important, car les onduleurs des particuliers sont très souvent à côté du matériel qu'ils protègent, dans le salon si le NAS est près de la télé, ou dans une chambre si le NAS est près d'un ordinateur.
Problème, 2 éléments peuvent être très bruyant sur un onduleur :
  • leur éventuel ventilateur
  • et leurs bips d'alerte.
Le ventilateur
Les ventilateurs des onduleurs sont bien souvent bruyants et fonctionnent la plupart du temps par intermittence, si bien qu'ils se mettent en route et s'arrêtent toute la journée et toute la nuit, parfois toutes les 10/15mn. Or suivant où est situé l'onduleur, ça pourra très rapidement devenir exaspérant, notamment pendant que vous regardez un film dans le salon, ou encore pire, la nuit dans une chambre.

Les bips d'alerte
Mais il n'y a pas que le ventilateur malheureusement. Encore plus répandu et tout aussi exaspérant il y a les alertes sonores qui peuvent intervenir à tout moment, y compris à 3h du matin ! En effet, à la moindre défaillance du courant, même pour une microcoupure d'une 1/2s (ce qui arrive assez fréquemment), dès que l'onduleur commute l'alimentation sur sa batterie, il émet des bips d'alerte à intervalle régulier, généralement très bruyant puisque leur but est justement de vous alerter sur la nécessiter d'éteindre les appareils qu'il protège avant qu'il n'épuise sa batterie.
Or ces bips sont tout à la fois totalement inacceptables dans un logement quand ils se produisent au milieu de la nuit, et de nos jours pour un possesseur de NAS, totalement inutiles !
Non seulement la majorité des coupures de courant sont des microcoupures qui ne nécessitent aucune intervention, mais surtout, un onduleur connecté à un NAS et des paramétrages adéquats permettent aux NAS et aux ordinateurs de gérer la situation en totale autonomie (arrêt en toute sécurité et même redémarrage si besoin), sans aucune intervention humaine. Et pour ce qui est de votre information, vous le serez en temps réelle par SMS et/ou email, ce qui sera bien plus efficace en journée quand vous n'êtes pas à votre domicile, que des bips dans le vide.
Il est donc totalement inutile de réveiller toute la famille à 3h du matin pour un incident qui va se résoudre d'une manière ou d'une autre de façon totalement autonome.

Je vous conseille donc très fortement si vous ne voulez pas être très déçu par la suite de vous orienter en priorité (quand c'est possible), vers des modèles totalement silencieux, sans ventilation et avec des alertes sonores totalement désactivables !

La compatibilité avec les NAS
Du coup, la compatibilité de l'onduleur avec votre NAS devient un point très important. En effet, pour qu'un onduleur soit pleinement efficace pour protéger un NAS ou un ordinateur, il ne suffit pas de brancher les appareils dessus. Si on s’arrêtait là, en cas de coupure de courant, l'onduleur ne ferait que retarder l'échéance de quelques minutes. A cours de batterie, il viendrait lui aussi à brutalement couper le courant au NAS ou à l'ordinateur. Et là aussi, pas question de compter sur les bips d'alerte de l'onduleur. Quand vous serez au boulot, en train de faire des courses ou en vacances, ça vous fera une belle jambe que l'onduleur bip dans tous les sens. Ca ne sauvera en rien votre NAS d'une catastrophe potentielle.
Non, il faut absolument connecter l'onduleur au NAS pour que ce dernier soit alerté de la coupure de courant et qu'il puisse en toute sécurité prendre le temps de s'éteindre de lui-même AVANT que l'onduleur n'épuise ses batteries. Et pour cela, il faut que votre onduleur soit compatible avec votre NAS.
D’où les listes de compatibilité tenues par les fabricants de NAS que vous pouvez consulter grâce aux liens ci-dessous...


Le bon dimensionnement de la puissance de l'onduleur
C'est un autre point très important. En effet, choisir une puissance inadaptée peut avoir de multiples conséquences.

En cas de sous dimensionnement de votre onduleur, les risques sont :
  • de réaliser après l'achat qu'on n'a pas assez de puissance pour protéger tous les appareils qu'on devait protéger,
  • de se retrouver rapidement à la limite (en terme de puissance), de continuer à charger la mule et de risquer des surchauffes et un incendie,
  • et de se retrouver avec une autonomie si faible qu'en cas de coupure prolongée tous les appareils pourraient ne même pas avoir le temps de s'éteindre proprement.
A l'inverse, surdimensionner son onduleur n'est guère mieux :
  • vous risquez de payer très cher un onduleur offrant une puissance dont vous n'avez absolument pas besoin,
  • le payer une seconde fois en ayant été obligé de prendre un onduleur ventilé, donc très bruyant, que vous maudirez toutes les nuits,
  • de sensiblement accroître votre facture d'électricité, car plus l'onduleur est puissant, plus il consomme pour son propre fonctionnement et pour charger inutilement des batteries puissantes,
  • et de découvrir avec effroi dans quelques années la note salée de remplacement de vos super batteries qui peuvent coûter jusqu'à 2/3 du prix de l'onduleur neuf dans le pire des cas pour des batteries constructeur.
Du coup, comment faire pour choisir la bonne puissance ?
Voici mon conseil.

1/ Recenser tous les appareils à protéger
Pour cela, c'est relativement simple. Il faut protéger :
  • Tous les appareils avec stockage de données qui ne bénéficient pas de leur propre alimentation électrique, donc en premier les NAS, ordinateur(s) de bureau et serveur(s), les box avec disques dur (domotique, triple play, console de jeu avec disque dur, etc.) mais pas les ordinateurs portables.
  • L'écran des ordinateurs et serveurs. Ils consomment peu mais surtout, si vous êtes en train de travailler quand une coupure intervient, vous en aurez besoin pour terminer rapidement ce que vous étiez en train de faire, le sauvegarder et arrêter proprement l'ordinateur.
  • Si vous prévoyez de mettre en place l'arrêt automatique d'appareils autre que le NAS relié à l'onduleur (d'autres NAS ou des ordinateurs), vous devrez protéger le ou les éléments de réseau qui relient physiquement ces appareils au NAS relié à l'onduleur. Exemple, si vous prévoyiez de paramétrer l'arrêt automatique d'un NAS et d'un desktop, et qu'ils sont physiquement reliés sur votre LAN via un switch, alors ce switch et uniquement ce switch devra être protégé (cf. explications dans cet article)
  • Les appareils de sécurité dont vous jugez que leur fonctionnement est indispensable (caméra de surveillance, alarme, etc.) et dans ce cas, si nécessaire, les éléments de réseau permettant de donner l'alerte (box internet et autres éléments entre la box et les appareils de sécurité)
  • Et enfin, de manière totalement optionnelle, vous pourriez aussi vouloir protéger des appareils très coûteux qui ne présentent pas de risques de perte de données, mais un risque de perte financière importante, comme votre grand écran 4K, des éléments hi-fi très haut de gamme, etc.

A l'inverse, ne protégez pas (sauf à en accepter les conséquences financières et en terme de nuisances sonores) :
  • Les ordinateurs portables. En cas de coupure de courant, ils continueront comme des grands sur leur propre batterie.
  • Les imprimantes. Elles peuvent consommer énormément, donc vous pousser à devoir acheter des onduleurs très puissant, donc très chers et très bruyants, pour un risque de perte de données nul
  • Vos haut-parleurs, chargeurs de téléphones, tablettes, montres, etc.
  • Et le reste de vos appareils électroménagers (sauf à ce qu'à l'endroit où vous habitez le courant soit si mauvais que vous ayez un risque permanent de destruction de vos appareils ; c'est un risque bien réel dans certains pays, mais généralement pas en France).
2/ Mesurez la consommation réelle en Watt de vos appareils à protéger
Pour cela, un fois la liste faite, procurez-vous un wattmètre, comme celui-ci qui conserve en mémoire la puissance maximale en watt consommée à un instant t (depuis la remise à zéro de ce paramètre). Attention, tous les modèles ne le font pas !
Puis, brancher le wattmètre, brancher dessus l'ensemble des appareils à protéger, faire des essais en mettant en marche l'ensemble de ces appareils, utiliser le(s) ordinateur(s) au maximum de leur(s) usage (jeux, calculs intensifs Excel, encodages de vidéos, à vous de voir en fonction de ce que vous avez l'habitude de faire de plus gourmand en calcul) et laisser le wattmètre scruter la puissance utilisée par l'installation pendant 1 semaine. A l'issue, regardez ce chiffre de la puissance maximale consommée en W à un instant t durant la période. Ca vous donnera une première indication de ce que vous avez besoin de couvrir.

3/ Prenez de la marge pour votre choix final
En effet, je vous conseille ensuite de multiplier le chiffre obtenu par 2 ou 3 pour la recherche de votre onduleur. Exemple, si le wattmètre indique que vos appareils ont consommé au maximum 150W durant la semaine, alors cherchez un onduleur entre 300 et 450W. Ca vous laissera de la marge si durant votre semaine de mesure vous n'étiez pas passé par le cas le plus gourmand en énergie et ça ne fera travailler votre onduleur qu'à 30 ou 50% de charge, ce qui vous laissera une marge confortable en cas de coupure de courant (cf. durées de protection par % de charge de l'onduleur ci-dessus).
Dernière remarque : faite tous vos calculs et votre recherche en "Watts", pas en "VA". Le Watt est l'unité de puissance réellement consommée par vos appareils et celle réellement délivrée par les onduleurs.


L'installation et le paramétrage
Enfin, si finalement vous décidez de vous équiper ou si vous avez déjà un onduleur, la bonne installation et le bon paramétrage de l'ensemble (onduleur, NAS, ordinateur, switch, routeur) est le dernier point critique sur lequel il faut faire attention.
Du coup, pour vous aider dans cette tâche, j'ai aussi rédigé un petit tuto qui explique comment utiliser intelligemment cet onduleur pour faire arrêter proprement vos NAS & PC en cas de coupure de courant... ;)
https://www.forum-nas.fr/viewtopic.php?p=83014#p83014


Les batteries de remplacement
C'est quelque chose qu'on ne voit pas forcément au moment d'acheter un onduleur, mais comme tout appareil avec une batterie, sa ou ses batteries vont s'user et devront être changées à moyen terme. Les constructeurs donnent des durées de vie moyennes de leurs batteries de 2 et 6 ans, donc il faut s'attendre après 4 ans d'utilisation à ce que la batterie lâche à tout moment. Si on est chanceux, elle tiendra un peu plus longtemps.

Or ces batteries sont loin d'être gratuites et peuvent représenter dans le pire des cas, pour une batterie constructeur, jusqu'à 2/3 du prix de l'onduleur. En moyenne, plus souvent la moitié du prix de l'onduleur.
Aussi bien chez APC qu'Eaton, leurs tarifs sont regroupés par niveaux de prix...
prix_batteries_onduleurs_APC-Eaton.png


A noter qu'il est très important de ne jamais acheter de batterie de remplacement d'avance !
Toute batterie s'use avec le temps, même en l'absence d'utilisation et de charge. Il faut donc 1/ acheter sa batterie de remplacement à la dernière minute, quand ça devient nécessaire et 2/ essayer autant que faire se peut de trouver un revendeur qui vend des batteries récentes (et pas des batteries qu'il a en stock depuis 6 mois car il n'en vend pas régulièrement).

Chez APC, si vous commandez directement sur APC.com pas de problème...
https://www.apc.com/shop/fr/fr/tools/replacement-battery-selector
Mais si vous passez par un revendeur, privilégiez ceux spécialisés, qui ont de gros volumes et qui ont donc plus de chance de renouveler leur stock fréquemment.

En revanche, chez Eaton, vous n'avez pas ce problème. Eaton ne vend pas ses batteries directement. Il laisse ses revendeurs le faire, mais... vous n'achèterez en fait jamais votre nouvelle batterie directement, vous achèterez toujours un bon pour commander votre kit de remplacement sur le site web d'Eaton et vous faire livrer directement par Eaton votre batterie de remplacement. Donc quel que soit le revendeur, pas de problème de stock, c'est Eaton qui vous livrera votre nouvelle batterie neuve directement...
https://www.eaton.com/fr/fr-fr/comp.../buster/distributedservices/battery-plus.html

Enfin, sachez que vous pouvez aussi tenter l'aventure des batteries données pour "compatible". Ca sera moins cher évidement, mais il vous faudra identifier une marque sérieuse dont les batteries fonctionneront correctement, un revendeur sérieux qui ne vous vendra pas un vieux stock, ça sera à vos risques et périls, et vous ferez sauter la garantie de l'onduleur s'il en reste (peu probable) et celle des appareils protégés quand elle est offerte.


Conclusions
Voilà, ce comparatif est presque terminé, je voulais juste finir par un petit palmarès personnel, sans prétention, par technologie, pour distinguer -de mon point de vue- les onduleurs qui se démarquent actuellement sur le marché.

Line-interactive sinus
Sur cette technologie, sans aucune hésitation, je choisis l'Eaton 5SC500i, qui est aussi pour moi le meilleur onduleur du moment !
A ma connaissance, le seul Line-interactive sinus totalement silencieux sans ventilateur, ni aucun bip. Il est aussi petit, laisse une très confortable autonomie avec sa batterie de 9Ah (ce qui est unique pour un 350W), a un très bon rendement de 0,7, permet de protéger n'importe quel appareil grâce à son courant en sinusoïdale pure, offre un écran LCD riche d'informations (mais aucune diode qui pourrait être dérangeante la nuit ou dans le noir ne reste allumée en face avant), il est certifié par tous les constructeurs de NAS, le tout pour un prix très raisonnable (autour des 150€).
A titre personnel, j'en ai même deux ! Un pour protéger NAS, PC, moniteur & switch et un autre pour protéger box routeur, box player, routeur WiFi, TV connectée, AppleTV, station météo et switch.
Alors évidement certains diront qu'il n'est pas très puissant, c'est vrai, mais je leur conseillerais d'abord de bien vérifier la puissance dont ils ont -réellement- besoin (cf. conseils ci-dessus) et pas en additionnant des spécifications de datasheets. Ils risquent d'être surpris.
A titre d'exemple, ce n'est pas parce que l'alim d'un desktop est une 650W que le PC va consommer 650W. C'est un maximum que l'alim pourrait délivrer si on utilisait tous ses câbles et qu'on chargeait l'ordinateur comme une mule de composants gourmand en énergie. Suivant ce qui a été installé à l'intérieur, il est bien possible qu'il ne consomme pas plus de 50W. Personnellement, pour un desktop 2 disques + moniteur 23" + NAS 2 disques + switch 8 ports je suis en moyenne à 90W, 140W max max max quand le PC calcul à fond. L'onduleur est donc en général utilisé à moins de 25%, au max à 40% pour des périodes de temps limitées, ce qui laisse 20mn d'autonomie confortables.

Line-interactive carré
Ici je choisis les nouveaux Back-UPS Pro BR650MI et BR900MI. Ils sont assez chers, mais si on cherche des onduleurs parfaitement silencieux et plus puissant que l'Eaton 5SC500i, ce sont les seules options. On peut même monter jusqu'au 1300VA, mais personnellement je trouve que ça fait un peu beaucoup sans ventilateur (attention au risque d'échauffement des batteries en été) et ce modèle est nettement plus cher.

Off-line / Premier prix
Et pour finir, dans cette catégorie premier prix je choisis l'Eaton 3S 2nd gen., tout simplement car c'est actuellement l'offre la moins chère des 2 marques et de loin. Sachant que l'achat d'un onduleur connecté au NAS est indispensable, si on a un budget serré, alors la gamme 3S 2nd gen. est clairement celle qui vous faut, plutôt que de ne rien acheter. Et j'ai plus particulièrement retenu le modèle 3S700F car l'écart de prix avec le 3S550F est si faible que ce n'est vraiment pas la peine de se priver.

Voilà. C'est juste mon avis, mais il y a certainement 1000 et 1 très bonnes raisons de prendre un autre modèle, donc à vous de faire votre choix en fonction de vos besoins et de votre budget :)
 

FTP

Chevalier Jedi
Première MAJ de la comparaison des onduleurs avec...
  • Ajout des prix chez LDLC.com
  • Ajout des prix les plus bas chez LeDenicheur.fr
  • Ajout des compatibilités QNAP et asustor
  • Ajout des liens vers les différentes mesures de durées de protection
  • Ajout de la source des temps de commutation des APC Back-UPS
  • Mise à jour des prix au 20 septembre
Enjoy! :p
 

Jeanphil

Chevalier Jedi
Bravo FTP pour cet excellent post et merci (2 fois).
1 fois, pour ce merveilleux comparatif avec des explications techniques mais simples à comprendre;
2 fois, car je n'aurai jamais pensé à mettre un onduleur entre mon NAS et ma prise de courant.
 

Julienbij

Nouveau membre
Merci FTP pour cette mine d'informations ! Quel boulot, merci de l'avoir partagé !
Au final, quel onduleur as-tu sélectionné et pour quel usage ?
Moi j'ai : chez moi un onduleur Line Interactive APC Back-ups 1400VA dont je suis content pour le moment (acheté en 2018 à 160€ livré à domicile) et au boulot j'ai les 2 types : du Off line avec du APC Back-ups ES 700 VA de 2014 (nouvelle batterie achetée sur Amazon, changée facilement 1 fois en 2017) et un In Line Eaton Ellipse Pro 1200 FR de Septembre 2017 acheté su Webdistrib à 148€ livraison en poids relais.
Maintenant il est difficile de juger quand tout va bien (peu ou pas de coupure de courant) et je n'ai jamais eu de problèmes avec du matériel informatique pour cause de courant électrique mal stabilisé par mes fournisseurs d'énergie ... donc on va dire que c'est plus une assurance qu'autre chose ...
 

FTP

Chevalier Jedi
Julienbij a dit:
Au final, quel onduleur as-tu sélectionné et pour quel usage ?
Eaton 5SC 500VA. A ma connaissance, le seul Line interactive sinus totalement silencieux sans ventilateur, ni bip :p
Il est aussi certifié par Synology pour mes DS918+ & DS118.

Et l'usage... la sécurisation de mes données perso...
https://www.forum-nas.fr/viewtopic.php?p=79889#p79889

Mais ce schéma est une simplification orientée flux de données.
En réalité il y aura sous peu 2 onduleurs :
- un dans une chambre/bureau qui protège 1 PC, 1 moniteur, 1 NAS et 1 switch
- et un dans le salon qui protégera 3 box, 1 routeur, 1 switch, 1 TV.

Julienbij a dit:
Moi j'ai : chez moi un onduleur Line Interactive APC Back-ups 1400VA dont je suis content pour le moment (acheté en 2018 à 160€ livré à domicile) et au boulot j'ai les 2 types : du Off line avec du APC Back-ups ES 700 VA de 2014 (nouvelle batterie achetée sur Amazon, changée facilement 1 fois en 2017) et un In Line Eaton Ellipse Pro 1200 FR de Septembre 2017 acheté su Webdistrib à 148€ livraison en poids relais.
Well, mon problème c'est que j'ai eu un MGE Pulsar Evolution 1100 (que j'ai revendu) qui m'a vacciné contre les onduleurs avec ventilateur pour un usage domestique. Ils font définitivement trop de bruit, j'en veux plus.

Donc j'ai hésité entre :
- un Line interactive sinus silencieux, mais limité à 500VA car le seul sur le marché,
- ou un Line interactive carré silencieux, et là on peut monter jusqu'à 1500VA.

J'ai testé avec un wattmètre le PC, moniteur, NAS + switch et on dépasse quasiment jamais les 150W (en moyenne plutôt 80/100W), donc je suis bon pour le 500VA/350W.

Ton Ellipse Pro 1200 FR est une version ancienne sans ventilateur où la version actuelle avec ventilateur ?

Julienbij a dit:
...et je n'ai jamais eu de problèmes avec du matériel informatique pour cause de courant électrique mal stabilisé par mes fournisseurs d'énergie...
Ca c'est toujours très difficile à affirmer car ça peut parfois prendre la forme d'une simple instabilité, des plantages qu'on a tendance à attribuer à autre chose (comme des drivers, une instabilité d'un composant matériel, Windows, etc.).

Julienbij a dit:
donc on va dire que c'est plus une assurance qu'autre chose ...
Là aussi, difficile à dire. Ils t'ont peut-être évité plusieurs problèmes bien réels mais de manière transparente, sans que tu t'en rendes compte, notamment parce que tu as 2 Line interactive qui corrigent le courant de manière transparente, sans commutation sur la batterie et donc sans alerte. Tu as peut-être aussi eu quelques commutations, peu, mais dont l'une d'elles aurait pu avoir des conséquences très importantes.

C'est tout le pb de la prévention. C'est un coût certain, sans qu'on puisse véritablement identifier les catastrophes évitées et leurs coûts associés :rolleyes:
 

Julienbij

Nouveau membre
FTP a dit:
Ton Ellipse Pro 1200 FR est une version ancienne sans ventilateur où la version actuelle avec ventilateur ?
Version avec ventilateur. Un peu bruyant mais planqué et au boulot donc ça passe par contre quand il y a coupure de courant le ventilo s'énerve et devient gênant même planqué !!
 

FTP

Chevalier Jedi
Nouvelle MAJ de la comparaison des onduleurs avec...
  • Ajout de la compatibilité CPL (seuls 2 modèles Eaton le sont à ce jour)
  • Ajout de la présence d'une trappe ou non pour faciliter le remplacement de la batterie
  • Mise à jour des prix au 2 octobre
 

FTP

Chevalier Jedi
Julienbij a dit:
Au final, quel onduleur as-tu sélectionné...
Voilà à quoi ressemble un Eaton 5SC 500i comparé à un NAS Synology DS918+...
eaton_5sc500i_vs_ds918+_001.JPG


eaton_5sc500i_vs_ds918+_002.JPG


Honnêtement, je ne pensais pas qu'il serait aussi petit avant de le recevoir :geek:
Chargé à 30% en moyenne, il me laisse une autonomie de 20mn. Parfait !
 

FTP

Chevalier Jedi
Petite précision pour ceux qui pourraient hésiter pour des onduleurs ayant des prises IEC en sortie...
eaton_5sc500i_back_600x600.png

  1. Ils sont toujours livrés avec des cordons permettant de brancher certains appareils directement sur l'onduleur comme les ordinateurs et moniteurs...
    IEC_rallonge.png
  2. Et pour les autres appareils (comme les petits NAS, switchs, etc.), il existe aussi des multiprises ou adaptateurs très pratiques...
    IEC_multiprise.png
    IEC_adaptateur.png
Donc ce type de prise n'est vraiment pas un problème :p
 

Stigmate101

Nouveau membre
Salut à tous,

Merci pour ce post avec tout ce travail.

En fait, j'aurais beaucoup de questions...

Quel est l'intérêt ou la plus-value pour un NAS ou un PC, d'un onduleur qui délivre une sinusoïde carré ou parfaite ?

Je me pose la question sur les logiciels de Eaton et APC sur les onduleurs, comment fonctionnent-ils ?

Comment communiquent-ils avec les NAS et les PC ?

Exite-t-il sous DSM des applications de gestion ?

Comment les onduleurs communiquent-ils indifféremment avec plusieurs NAS ?

Comment le Onduleurs gèrent la reprise du service en relançant les NAS ?

Je ne vous cache pas que je manque de temps, mais je ne trouve pas de réponses à mes questions !

Merci d'avance pour vos réponses
 

EVOTk

Modérateur
Membre du personnel
Stigmate101 a dit:
Quel est l'intérêt ou la plus-value pour un NAS ou un PC, d'un onduleur qui délivre une sinusoïde carré ou parfaite ?

Plus la sinusoside est parfaite, et moins l'alim va avoir a travailler ( et donc meilleurs rentabilité energétique de l'alim, moins de chauffe des composants, ... ) ( grossièrement un ^^ )

Stigmate101 a dit:
Je me pose la question sur les logiciels de Eaton et APC sur les onduleurs, comment fonctionnent-ils ?
Que veut tu savoir ?

Stigmate101 a dit:
Comment communiquent-ils avec les NAS et les PC ?
Via un cordon USB

Stigmate101 a dit:
Exite-t-il sous DSM des applications de gestion ?
Sous DSM, il y a uniquement un onglet UPS, ou l'on peut voir l'onduelru, gerer la phase d'arret ( auto, ou temps defini, .. )

Stigmate101 a dit:
Comment les onduleurs communiquent-ils indifféremment avec plusieurs NAS ?
Le NAS doit etre compatible avec le NAS. Certains onduleurs sont non-communiquant, attention a l'achat !
Sous DSM, il es tpossible de faire un "reseau ups" afin que le nas, branché sur NAS1 par exemple, communique les infos de l'onduelur aux autres NAS Synology du reseau.
Pour les autres marque, je ne sait pas. et le mélange de marque est faisable dans certains cas mais demande de la bidouille )

Stigmate101 a dit:
Comment le Onduleurs gèrent la reprise du service en relançant les NAS ?
Aucune idée, je n'est pas regler mon onduleur comme ceci. En cas de coupure de courant obligeant la NAS a s'eteindre ( durée trop longue ), mon NAS s'eteint, c'est a moi de le rallumer.
 

FTP

Chevalier Jedi
Stigmate101 a dit:
Quel est l'intérêt ou la plus-value pour un NAS ou un PC, d'un onduleur qui délivre une sinusoïde carré ou parfaite ?
La tranquillité d'esprit ! :p
En fait un courant avec une sinusoïde carré n'est pas un courant de très bonne qualité. C'est une version cheap du courant alternatif. Il est juste plus facile à produire, avec des composants moins chers.
Heureusement, ce type de courant ne dérange pas certains types d'alimentation, notamment les alimentations à découpage qui équipent les ordinateurs et à priori la plupart des NAS. Mais à l'inverse, il peut être très mal supporté par d'autres appareils, d'autres types d'alimentation (tout ce qui a un moteur, les lampes (comme celles des vidéo projecteurs), les appareils Hi-Fi (pb de bourdonnement), certaines TV, etc.).
Donc à moins d'être un expert en alim, difficile de dire appareil par appareil si son alim supportera bien les sinusoïdales carrées ou pas. Et si en plus ton onduleur devra protéger plusieurs appareils, il faudra aussi être sûr qu'ils soient TOUS compatibles.
Donc le plus simple c'est de prendre un onduleur qui produit un courant en sinusoïdale pure, comme ça, problème réglé. Aucune question à ce poser, c'est le courant le plus propre, celui qui est universel. Et si un jour tu veux faire évoluer ton installation et utiliser cet onduleur pour d'autres appareils non compatibles sinusoïdales carrées, idem, ça marchera.
Tu protèges ton investissement de cette manière ;)

Stigmate101 a dit:
Je me pose la question sur les logiciels de Eaton et APC sur les onduleurs, comment fonctionnent-ils ?
Ils dialoguent avec l'onduleur via des protocoles soit propriétaires (propres à chaque marque), soit open-source, à travers un port de communication présent sur l'onduleur (RS232, USB ou Ethernet). Mais attention, ils ne peuvent fonctionner que si le logiciel a un accès direct à l'onduleur !
Exemples :
- Si PowerChute, UPS Compagnon ou IPP est installé sur un ordinateur et l'onduleur est connecté à cet ordinateur en RS232, USB ou Ethernet, ça marche
- Mais si PowerChute, UPS Compagnon ou IPP est installé sur un ordinateur et l'onduleur est connecté à un NAS, alors ça ne marche pas !
Ces logiciels sont donc inutilisables dans la majorité des cas, quand l'onduleur n'a pas de port Ethernet et qu'il est connecté au NAS (et non pas à l'ordinateur).

Stigmate101 a dit:
Comment communiquent-ils avec les NAS et les PC ?
Tout dépend de l'onduleur que tu choisiras.
Il faudra tout d'abord choisir un onduleur avec au moins un port de communication.
Et ensuite, en fonction du ou des ports de communication présent sur l'onduleur, ils communiqueront soit via un port série RS232, soit un port USB, soit via ton LAN en Ethernet.

Stigmate101 a dit:
Exite-t-il sous DSM des applications de gestion ?
Malheureusement non et c'est bien dommage.
Si tu prends un onduleur moyen avec uniquement un port USB, tu seras obligé de le brancher sur ton NAS (cf. explications), tu ne pourras donc pas utiliser les logiciels de gestion des fabricants et sous DSM tu n'auras rien d'autre que la fonction de base d'arrêt du NAS et de notification de 5 autres appareils max. C'est tout. Aucun outil de monitoring, de paramétrage ou de traçabilité.

Stigmate101 a dit:
Comment les onduleurs communiquent-ils indifféremment avec plusieurs NAS ?
En embarquant les clients des protocoles des fabricants ainsi que le protocole universel NUT.

Stigmate101 a dit:
Comment le Onduleurs gèrent la reprise du service en relançant les NAS ?
Les onduleurs ne relancent pas les NAS.
Ce sont les NAS qui constatent le retour du courant et qui se relancent automatiquement s'ils ont été paramétrés pour ça (cf. explications). Le NAS boot son BIOS au retour du courant et s'il est paramétré pour se relancer complètement au retour du courant, il le fait.
 

JujuY

Maître Jedi
Pour compléter la réponse précédente, il faut savoir que toutes les alimentations électroniques (volume limité et masse limitée) comportent un premier étage de filtrage et de redressement direct de la tension appliquée à l'entrée. Dans ce cas, la forme exacte de la sinusoïde est peu importante. Seule sa valeur moyenne redressée est significative. La présence de signaux "carrés" perturbe les courants crêtes dans l’étage de redressement et peut engendrer des défaillances prématurées. Par contre, les alimentations basées sur un transformateur basse fréquence (50 Hz) lourdes et volumineuses peuvent rechigner à accepter des signaux "carrés", car si le transformateur fait office de filtrage des harmoniques élevées, les circuits internes alimentés par ce transformateur peuvent ne pas apprécier, du tout, ces signaux "carrés".

Les onduleurs "pseudo sinusoïdaux" utilisent aussi des signaux carrés mais avec un découpage haute fréquence et un pilotage de MLI (modulation de largeur d'impulsions) qui donnent l'illusion d'une quasi sinusoïde assez facile à filtrer pour obtenir un taux de distorsion harmonique proche de 0% (moins de 5% en pratique)
 

Fildar

Nouveau membre
Bonjour et merci pour cette étude pour le moins complète !

J'ai actuellement un APC BE700G-FR qui ne me donne pas entière satisfaction.
Au bout de moins de 2 ans, de temps en temps, il se met à biper de façon continue.
Je suis obligé de l'éteindre voire de le débrancher quelques secondes avant de le rallumer pour que ce bip s'arrête. Je pense que c'est la batterie qui est déjà HS. En pleine nuit c'est pas le top...
Je m'étais mal renseigné à l'époque et je n'ai jamais été très satisfaire de cet achat (Off-line, peu d'options - entrée de gamme quoi ^^).

J'ai également un DS918+ et je serais intéressé par le EATON 5SC500i.
J'ai vu à tes photos que c'est justement le modèle que tu avais acheté.
Du coup, en es-tu satisfait ? Quel est ton retour d'expérience?

Merci !
 

FTP

Chevalier Jedi
Fildar a dit:
J'ai également un DS918+ et je serais intéressé par le EATON 5SC500i.
J'ai vu à tes photos que c'est justement le modèle que tu avais acheté.
Du coup, en es-tu satisfait ? Quel est ton retour d'expérience?
TRES satisfait ! :giggle:

J'en ai même acheté 2 :
- 1 pour desktop, écran, switch, 2 NAS
- 1 pour box Internet, box A/V, routeur, switch, TV, Apple TV, station météo

Cet onduleur est juste parfait pour moi.
Réellement totalement silencieux, tout en étant un line interactive sinus (soit le meilleur type d'onduleur avant les online trop bruyant) et parfaitement bien dimensionné. Les 2 onduleurs sont utilisés à moins de 30% de leur capacité et me laissent 20mn d'autonomie. Je ne peux vraiment pas demander mieux :)

Je le conseille à tout le monde.
Quand je vois ce qui est régulièrement conseillé sur ce forum, les bras m'en tombent. Ils n'ont aucun intérêt, sauf à être "un peu" moins cher.

Chez moi, mes 2 onduleurs n'ont jamais fait le moindre bip, ils n'ont jamais dérangé ma famille, et quand il y a une coupure, je suis prévenu instantanément par SMS et au pire au bout de 5mn si c'est pas rétabli, NAS et PC s'arrêtent comme des grands. C'est juste parfait. Aucun besoin de toutes ces alertes sonores inutiles.

En mettant des alertes sur Amazon ou LeDenicheur, on peut le trouver sans pb à moins de 150€ (tout août/septembre il était à 149€ hors promo).
Perso j'en ai même eu un des deux neuf à 55€ sur un Warehouse deal Amazon alors que le carton n'avait même pas été ouvert :love:
 

Fildar

Nouveau membre
Merci pour ton retour rapide !
Dernière question : je vois le APC Back-UPS BX700U-FR à 89€ et vois sur les photos qu'il a bien un port USB et est compatible avec PowerChute.
Et dans la liste de compatibilité de Synology, il y a 14 BX*** même si le 700 n'y est pas. Il semble donc compatible, non ?
Au prix actuel, il est quasiment 2 fois moins cher que le 5SC500i...
Certes c'est un line-interactive pseudo sinusoïdal et il a 3 prises FR au lieu de 3 prises IEC C14 mais ... :)

Mais bon, le 5SC500i serait l'idéal ;)
 

FTP

Chevalier Jedi
A toi de voir. Tout ce que je peux de dire c'est que :
- un bon onduleur c'est un investissement au moins sur le moyen, voir long terme, donc un écart de 60€, je m'en fous
- la qualité du courant c'est important pour la longévité et la stabilité des appareils, donc je préfère de loin une sinusoïdale pur et un onduleur qui commute moins, d'autant que je mixe les types d'appareils
- je suis aussi intransigeant sur le bruit, pas de bip à 3h du matin sous prétexte qu'il y a une micro-coupure, or cette gamme n'a pas de mode silencieux donc elle est exclu d’emblée
- enfin le port USB ils en ont tous sinon c'est même pas la peine de considérer l'onduleur et le type de prises à l'arrière ou PowerChute ne sont pas des critères de choix (car ça n'a aucune importance)

Voilà. Mais ça n'engage que moi :)
 

thrymartin

Nouveau membre
Hello,

Est ce que dans une gamme de puissance, si des onduleurs sont compatibles, les autres aussi ?
exemple, Eaton Ellipse ECO, les 1200 FR et 1600 FR sont donnés compatibles pour le DS1618+ de Synology
et pour le 800, on n'a aucune indication ! (ni compatible, ni incompatible)

Chez Eaton, j'ai l'impression qu'ils m'envoient un peu balader, d'abord pour me dire que "probablement" en me disant que ma référence n'est pas précise
(elle l'est , je leur ai pointé la page chez eux : EL800USBFR )
et ensuite j'ai l'impression qu'ils se débarrassent un peu en me répondant laconiquement NON (comme ça pas de risque et je leur achète un plus puissant ?)

franchement, même pour un 6 baies, pour atteindre 100 W ça va être dur, alors pourquoi acheter un 750 (1200 VA) ou un 1000 ? (1600VA)
Ca devient compliqué parce que généralement, on trouve l'onduleur, on n'a pas l'info ou on a l'info et on ne trouve pas l'onduleur (en outre mer du moins)

merci si on peut me répondre
 
Haut Bas